Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Université de Picardie Jules Verne
Agents Infectieux, Résistance et chimiothérapie

Actualités


Reprise des séminaires de laboratoire le 21 Février 2019 

Journée scientifique AGIR 2018


 

Séminaires



Jeudi 21 Février, 13h, salle des thèses, UFR Pharmacie
Jean-Paul BECKER (MCU)

« Étude par dynamique et docking moléculaires du rotor d’une ATP synthase mycobactérienne »


Jeudi 7 Mars, 13h, salle des thèses, CURS
François PELTIER (Technicien) 

« Mycobactéries non-tuberculeuses : sensibilité aux antibiotiques, recommandations et méthodologie »


Jeudi 21 Mars, 13h, salle des thèses, UFR Pharmacie
Anne BOUCHUT (Ingénieur Maturation - SATT Nord)

« Targeting histone modifying enzymes for drug development against malaria »

 

Jeudi 4 Avril, 13h, salle des thèses, CURS
Fatima DAKROUD (Doctorante - 1ère année)

« The impact of pre-graft serology on the risk of pathologies associated with the BK Virus in post-renal transplantation Patients »

Jeudi 25 Avril, 13h, salle des thèses, UFR Pharmacie
Emilie DAUVERGNE (Doctorante - 1ère année)

« Etude de l'activité antimicrobienne du laiton FAVI AB+(R): mise au point d'un protocole in vitro pour l'étude de l'effet du laiton AB+(R) sur des bactéries antibiorésistantes en milieu hospitalier »


Jeudi 9 mai, 13h, salle des thèses, CURS
Frédéric MARCON (MCU-PH)

« Préformulation des antipaudéens pédiatriques : La méfloquine »

 

Jeudi 23 Mai, 13h, salle des thèses, UFR Pharmacie
Elodie LOHOU (MCU)

« Décoctions anti-AGE et antibactériennes : avancement de travaux 2019 »


Jeudi 6 Juin, 13h, salle des thèses, CURS
Baptiste DEMEY (Doctorant - 1ère année)

« Le rôle des micro-ARNs des Polyomaviridae dans la physiopathologie du virus BK »

 


     Le laboratoire AGIR s’intéresse à la conception, la synthèse et l'évaluation biologique de nouveaux anti-infectieux capables de combattre les phénomènes de résistance. En effet, après avoir révolutionné la médecine moderne et considérablement augmenté l’espérance de vie dans les pays développés, l’antibiothérapie traverse en ce XXIème siècle une crise mondiale du fait de l’apparition de multiples résistances bactériennes. Dans l’Union Européenne, l'antibiorésistance serait en effet responsable de 25000 décès par an, avec un coût annuel global (hospitalisations prolongées, dépenses médicales accrues…) de 1,5 milliards d’euros pour la société (source : ECDC 2007). Selon l’OMS, le mésusage des antibiotiques associé à de trop rares découvertes de nouvelles molécules actives lors des dernières décennies pourrait nous précipiter dans une ère post-antibiotiques aux conséquences dramatiques pour la santé publique. La lutte contre les phénomènes de résistance constitue donc l'un des enjeux majeurs de l'antibiothérapie moderne.
     Dans ce contexte, les thématiques de recherche de l'équipe s'articulent plus particulièrement autour de 4 groupes d'agents infectieux, retrouvés en clinique :
  1. Bactéries ESKAPEE (Enterococcus faecium, Staphylococcus aureus, Klebsiella pneumoniae, Actinetobacter baumannii, Pseudomonas aeruginosa, Enterobacter spp., Escherichia coli)
  2. Mycobactéries (typiques et atypiques)
  3. Plasmodium falciparum
  4. Virus BK

Bactéries ESKAPEeMycobacteriesVirus BKPlasmodium falciparum



UPJV CHU AMIENS PICARDIE

Haut de page