Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Université de Picardie Jules Verne
Agents Infectieux, Résistance et chimiothérapie

Actualités

2e Journée scientifique AGIR (27/06/2019)
2e Journée scientifique AGIR (27/06/2019)

Séminaires


Jeudi 10 Octobre, 13 h, salle des thèses, CURS
Lynda Handala
« BK polyomavirus hijacks extracellular vesicles for en bloc transmission »

Jeudi 24 Octobre, 13 h, salle des thèses, UFR Pharmacie 
Christophe Cantelli
Présentation de son parcours et de son sujet de recherche sur la « synthèse de nouvelles molécules anti-mycobactéries »

Jeudi 7 Novembre, 13 h, salle des thèses, CURS 
Nadine Lemaitre
« Les inhibiteurs de LpxC, une nouvelle classe d'antiGram négatif »

Jeudi 21 Novembre, 13 h, salle des thèses, UFR Pharmacie 
Camille Tisnerat
Présentation de son parcours et de son sujet de recherche sur la « synthèse de nouvelles molécules antipaludiques »

Jeudi 5 Décembre, 13 h, salle des thèses, CURS
Céline Damiani
« Evaluation de l’activité biologique de composés chimiques dérivés d’arylaminoalcools sur les souches W2 et 3D7 de Plasmodium falciparum »

Jeudi 19 Décembre, 13 h, salle des thèses, UFR Pharmacie
François Peltier
« Hypoxie et mycobactéries non-tuberculeuses »

     Le laboratoire AGIR s’intéresse à la conception, la synthèse et l'évaluation biologique de nouveaux anti-infectieux capables de combattre les phénomènes de résistance. En effet, après avoir révolutionné la médecine moderne et considérablement augmenté l’espérance de vie dans les pays développés, l’antibiothérapie traverse en ce XXIème siècle une crise mondiale du fait de l’apparition de multiples résistances bactériennes. Dans l’Union Européenne, l'antibiorésistance serait en effet responsable de 25000 décès par an, avec un coût annuel global (hospitalisations prolongées, dépenses médicales accrues…) de 1,5 milliards d’euros pour la société (source : ECDC 2007). Selon l’OMS, le mésusage des antibiotiques associé à de trop rares découvertes de nouvelles molécules actives lors des dernières décennies pourrait nous précipiter dans une ère post-antibiotiques aux conséquences dramatiques pour la santé publique. La lutte contre les phénomènes de résistance constitue donc l'un des enjeux majeurs de l'antibiothérapie moderne.
     Dans ce contexte, les thématiques de recherche de l'équipe s'articulent plus particulièrement autour de 4 groupes d'agents infectieux, retrouvés en clinique :
  1. Bactéries ESKAPEE (Enterococcus faecium, Staphylococcus aureus, Klebsiella pneumoniae, Actinetobacter baumannii, Pseudomonas aeruginosa, Enterobacter spp., Escherichia coli)
  2. Mycobactéries (typiques et atypiques)
  3. Plasmodium falciparum
  4. Virus BK


UPJV CHU AMIENS PICARDIE

Haut de page